NORMANDIE #2 : D’Omaha Beach à Etretat

NORMANDIE #2 : D’Omaha Beach à Etretat


6 septembre 2017

Il y a quelques jours, je partageais avec vous notre première journée en Normandie. Pour cette deuxième journée en Normandie, nous remontons la côte en direction de Dieppe. 

Cimetière américain de Colleville-sur-mer...

Le matin venu, après un déjeuner plus que copieux, nous avons brièvement visiter la ville de Bayeux. La ville est surtout connue pour ses tapisseries, qui retracent l'histoire de la conquête de l'Angleterre par Guillaume Le Conquérant. Un musée de la tapisserie de Bayeux existe d'ailleurs. La ville est également connue pour sa cathédrale Notre-Dame (en photo ci-dessous)

Après la découverte de Bayeux, nous voilà partis à la découverte du cimetière américain de Colleville-sur-mer. La plage de Colleville-sur-mer avait pour nom de code « Omaha Beach » lors du débarquement puis, au vue des nombreuses pertes, le surnom « Bloody Omaha » pris peu à peu de l’ampleur.
La France a « donné » ce territoire aux Etats-Unis, pour que les soldats américains, nombreux à débarquer et à périr à Omaha Beach, puissent reposer en terre américaine. Pour entrer dans le cimetière, il faut donc présenter sa carte d’identité et passer un portique de sécurité.

Le cimetière est très agréable: pelouse verte, allées bien entretenues… Et pourtant, face à toutes ses croix, ses étoiles et ses croissants de lune, une sensation d’effroi nous empare. La pureté du lieu contraste durement avec la violence du passé. Tous ces morts, tous ces soldats courageux qui se sont battus pour notre liberté, et qui ont péri, ici, à quelques mètres en contre-bas.

Pour ajouter un peu plus à cette atmosphère pesante, le ciel a petit à petit commencer à se couvrir, sonnant le glas de notre recueillement au cimetière américain.

cimetière américain colleville normandie france blog voyage way two cool waytwocool

En direction d'Etretat...

Nous avions prévu de faire Deauville, Trouville et Honfleur. Nous nous sommes d’ailleurs baladés sur les planches de Deauville mais l’ambiance ultra-huppée ne nous a pas séduits. Nous avons donc fait une croix sur Trouville, sa voisine. Direction Honfleur, le soleil refait son apparition. Malheureusement, impossible de trouver une place de parking. La ville semblait bondée de monde, nous avons préféré passer notre chemin.

Nous voilà donc partis en direction d’Etretat, bien connue pour ces falaises. Un peu fainéants, nous avons opté pour une montée en voiture, d’autres plus courageux avaient choisi la marche. Le vue du haut des falaises est à couper le souffle et le vent qu’il y avait ce jour-là n’aidait pas à reprendre sa respiration.

 

Dormir dans un tipi-bus...

Fin d’après-midi, nous arrivons finalement à Dieppe. La ville nous laisse plutôt de marbre : elle est triste et froide, seul son port revêt un certain charme.

Nous atterrissons dans un restaurant en bord de port, dont je tairais le nom au vue de la qualité du service (on a tenté de nous arnaquer sur la note, le poisson n’était pas frais… Mauvaise adresse!).

Le soir venu, nous arrivons dans notre Airbnb, un tipi-bus (oui oui). Nous avons été séduits lors de la réservation par le côté rustique. Notre hôte est accueillant et un peu « déjanté », mais on adore ! Le principe est simple: un tipi est collé à un ancien bus scolaire. La chambre se trouve dans le tipi, la cuisine dans le bus, et les toilettes au niveau du siège conducteur.
Nous allumons un feu au poële et profitons de cette soirée en pleine nature. Nous serons finalement réveillés le lendemain à 6h30 par un coq au chant… tonitruant !

 

Et voilà les amis voyageurs, j'espère que cet article vous aura plu et donné envie de visiter la Normandie. 

Je finirais donc cet article sur une douce note poétique de Janine Boissard : "La Normandie, pour moi, c'est d'abord un ciel Je sais que beaucoup de gens rêvent qu'ils volent. Là-bas, il me suffit de lever un peu longtemps les yeux pour partir dans le temps et sentir s'étendre en moi comme une paix, et me dire qu'au fond, ce qui compte, c'est cette chose immense qui nous dépasse et nous enveloppe". 

Bonne journée à tous, 

- Léa

No Comment

LEAVE A COMMENT